vendredi 12 août 2016

La CIA, l'opération Gladio, les Nazis et MK-Ultra ...


Allen Dulles, un Franc-maçon du 33e degré et un chevalier du Temple, a également été membre fondateur du CFR, en droit des Rockefeller, président du conseil d'administration de la Fondation Rockefeller, et président du conseil de la Fondation Carnegie pour la paix internationale. 

Avant de travailler pour la CIA, Dulles était en tant que directeur de la banque J. Henry Schroeder à Londres, un instrument privilégié employé par Montagu Norman dans son soutien nazi de l'Allemagne. Le frère d'Allen John Foster Dulles peut avoir influencé la création des dures conditions du traité de Versailles contre l'Allemagne. Et pourtant, c'était les deux d'entre eux qui se rendirent secrètement à Hitler pour confirmer que les banquiers Illuminati soutiendraient son ascension au pouvoir. En tant que partenaires du cabinet Sullivan et Cromwell, Allen et John Foster ont également représenté IG Farben, la combinaison Rockefeller-Harriman-Warburg.


Allen Dulles se tourna vers Reinhard Gehlen, le plus haut dirigeant, de premier rang de l'Est du renseignement militaire, qui, juste avant la fin de la Seconde Guerre Mondiale, était lui-même retourné aux États-Unis en échange de ses contacts du renseignement qui s'étendaient en URSS. Dulles et l'OSS, réunis Gehlen avec ses collaborateurs nazis, pour établir "l'Organisation Gehlen", qui a ensuite fonctionné au sein de l'OSS, et plus tard au sein de la CIA. 


Au début des années 1950, Reinhard Gehlen était en charge du développement du nouveau service de renseignement Allemand. Pour construire les forces d'espionnage et de sécurité de l'Égypte, Gehlen a embauché le meilleur homme qu'il connaissait pour le travail, l'ex-colonel SS Otto Skorzeny, qui a été décrit par l'OSS, comme "l'homme le plus dangereux en Europe". C'était Skorzeny qui, à la fin de la guerre, a organisé le réseau infâme de l'ODESSA, dont le but était d'établir et de faciliter les voies d'évacuation secrètes, appelées Ratlines, hors de l'Allemagne vers l'Amérique du Sud et au Moyen-Orient pour les membres poursuivis. Avec des liens vers l'Argentine, l'Égypte, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et le Vatican, ils ont opéré sur Buenos Aires et ont aidé Adolf Eichmann, Josef Mengele, Erich Priebke, Aribert Heim et bien d'autres criminels de guerre pour trouver refuge en Amérique Latine et au Moyen-Orient. 

Par les mêmes Ratlines, Dulles a également orchestré une opération en Italie, connue sous le nom "Stay-Behind", pour construire un large réseau secret en Europe de terroristes anti-communistes, qui se battent derrière les lignes en cas d'invasion soviétique. Le plan a ensuite été codifiée sous l'égide du Comité Clandestin de Coordination du Grand Quartier Général des Puissances Alliées en Europe (SHAPE), qui est le centre du commandement militaire de l'OTAN, donc le bras militaire de l'OTAN. 




Les planificateurs américains inquiets de l'influence croissante du grand et populaire parti communiste de l'Italie, ont créé l'opération "Gladio" en 1956. Le nom dérivé de l'épée courte utilisée par les Romains. 





En plus de la CIA, l'opération Gladio a également été exploitée par la loge occulte maçonnique "Propaganda Due", également connue sous le nom de P2, dirigée par Licio Gelli, connu comme le "Maître de la marionnette". Pendant la guerre, Gelli avait été membre des fameuses "chemises noires" de Mussolini, et plus tard a agi comme agent de liaison à la division SS d'Hermann Goering.


La raison ostensible derrière MK-Ultra, créée par le directeur de la CIA, Dulles, en 1953, était de contrecarrer les capacités de contrôle mental des communistes. Cette préoccupation a été en grande partie basée sur le fait que des prisonniers capturés des États-Unis pendant la guerre de Corée ont été contraints de signer de faux aveux de crimes, et certains avaient fait défection en Corée du Nord, en raison des effets du lavage de cerveau. Cependant, The Manchurian Candidate (Les Candidats de Mandchouri), un livre de 1959, qui a été produit dans un film en 1962, explique le véritable but visé. Le film met en scène un complot communiste dans lequel sera utilisé un soldat américain pour un lavage de cerveau à Mandchourie pour assassiner le leader américain candidat à la présidentielle. La CIA aurait recours à l'expérience d'anciens nazis en contrôle de l'esprit pour un programme d'assassins afin de les utiliser pour des opérations chez nous, mais qui en fin de compte, seront des membres de groupes fondamentalistes islamiques pour commettre des actes de terrorisme.

Extrait de l'article  


Traduction Dailycensorship d'extraits de
Par David Livingstone



Vous seriez peut être intéressez pour lire:


Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci