mercredi 19 décembre 2012

ISRAËL Destructeur d'Empires


Par Léon De Poncins

"L'esprit franc-maçonnique avait miné le terrain sur lequel aurait pu renaître la force morale. En proie désormais aux influences délétères du judaïsme et de la Franc-maçonnerie, agissant de concert, la malheureuse Autriche est condamnée à dépérir à moins d'un véritable miracle.

Si l'on substitue au mot « Autriche» le mot « France », ces dernières lignes ne sont-elles pas un tragique objet de méditation pour les Français ?"

(Page 11) 

"Le Judaïsme, invariable sous le rapport de la race, de la nationalité, s'est en partie transformé de nos jours au point de vue des croyances. Les doctrines mosaïques ont fait place au rabbinisme et nombre de Juifs habitant les grandes villes ont passé du rabbinisme au nihilisme. Les Juifs prétendus réformés professent l'athéisme le plus absolu, la libre pensée ou plutôt la négation la plus complète de toute confession religieuse. Le dernier mot de leurs théories est le matérialisme, qui se manifeste _ dans la capitale de d'Autriche avec une audace Moule, avec une absence en quelque sorte inconsciente de toute retenue et de toute pudeur." 
(page 20)

"Le socialisme, tel qu'il se dessine aujourd'hui à l'horizon des destinées humaines, n'est, sous certains rapports, qu'une habile combinaison des préceptes rabbiniques, des aspirations que le Talmud a léguées a ceux qui en professent les croyances. La Juiverie s'est sentie menacée par la divulgation de ses doctrines favorites, jusque-là tenues secrètes ; elle s'est sentie menacée dans sa domination, dans ses richesses, peut-être même dans son existence. Elle a cherché un dérivatif en dirigeant indistinctement contre la propriété en général les plaintes et les revendications populaires. Divide et impera." 
(page 47)

"Le plus grand malheur qui puisse arriver à un État est sans contredit de voir la justice du pays se mêler à la politique et se mettre en quelque sorte à sa remorque (page 13)."


--------



"Cet opuscule a été composé par F. Tocase en 1899 ; le mérite du vicomte, homme de grand jugement, est de l'avoir exhumé, réédité, offert au public ; remercions-le. C'est une invite à lire les œuvres plus étendues de Nesta Webster (La révolution mondiale, complot contre la Civilisation, 1921*), de Wickham Steed (La monarchie des Habsbourg, 1919), évidemment classés comme nazis, fascistes et dérangés, par les spécialistes de la calomnie, du mensonge, du pharisaïsme : les simiae Dei, comme disait le pape Saint Léon le Grand. Mais, attention ! ce n'est ni un pamphlet, ni un libelle, c'est un cri de chagrin et d'horreur qui prolonge en quelque sorte celui du Crucifié cloué jadis au calvaire. On ne sait quel passage de F. Tocase on devrait spécialement citer ; tout est, pour ainsi dire, divinatoire. Au-delà du destin de la malheureuse Autriche, c'est à celui de la France, de l'Europe, et de la civilisation qu'il faut songer."


Le livre en intégral à télécharger

Ou lecture en ligne possible:



Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci