lundi 20 juin 2011

Victimes des munitions à l'uranium en Afghanistan...



Une autre révélation en Afghanistan, ne provenant pas cette fois des aveux de l’Otan ou de fuites militaires mais d’un médecin ayant été dans ce pays.


Selon un rapport datant du 23 mars 2010, les afghans ont déclaré être la cible d’attaque de bombes au phosphore blanc et a l'uranium appauvri, armes étant interdits d’utilisation par convention mondial. Ils ont ainsi publié sur leur site des photos de nouveau-nés prises par le Médecin Mohammad Daud Miraki, un célèbre chercheur afghan, anthropologue, et sociologue.


Il a visité l'Afghanistan afin se renseigner sur la situation après l’arrivé américaine en l'Afghanistan et il y a trouvé des enfants difformes victimes de munitions à l'uranium.


Les bombes utilisées n’ont pu l’être que par les seuls ayant la technologie et les moyens nécessaires afin de les transporter et les victimes accusent clairement les bombardiers américains. Il déclare aussi que la majorité des cas de bébés difformes ont été trouvés dans les régions parlant le Pashtu.


Depuis huit l’arrivé de la coalition en l'Afghanistan, plus d'une centaine de milliers d'Afghans ont perdu leurs vies dans des bombardements aériens et des attaques au sol.


Les afghans ont déclaré :


« Aucune nuit se passe sans que les force d'opérations spéciales américaines, rejoint par la CIA et les agents de Black Water lancer des raids sur des maisons de civils et tue des gens innocents dont des enfants, des femmes et des vieillards.


Des agents de renseignement américains, équipés d'armes sophistiquées ont violé les droits de l'homme en Afghanistan en tuant des civils en toute impunité.


Nous appelons tous les anthropologues à se présenter et exposer la brutalité de l'invasion des troupes américaines engagées sous le nom de guerre contre le terrorisme. Il en est de la responsabilité de tous les écrivains, hommes d'État, et de toute les personnalités éprissent de liberté afin de sauver la dignité et les valeurs humaines.»


Déclaration du docteur Mohammad Daud Miraki :

« L'Afghanistan est devenu un nom sinistre qu’on ne peut décrire, par conséquent, j'ai décidé d'illustrer ce désastre à travers ces photos de bébés nés difformes. »


Voici l’intégral des photos sur ce document, en téléchargement, attention les images sont vraiment terrifiante…: 


Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci