vendredi 4 mars 2011

Des tests ADN ont révélé qu’ « Hitler descendait de ces Juifs et Africains qu’il détestait tant »


 


Par ALLAN HALL

Dernière mise à jour à 10h53, le 24 août 2010








Révélation: Les tests ADN sur des parents du dirigeant nazi Adolf Hitler montrent qu’il était sans doute descendant de juifs et de nord-africains



Il est probable qu’Adolf Hitler descendait à la fois de Juifs et d’Africains, selon des tests ADN.
 
Les échantillons prélevés sur des proches du dirigeant nazi montrent qu’il était biologiquement apparentés aux races de « sous-hommes » qu’il cherchait à exterminer.

Le journaliste Jean-Paul Mulders et l’historien Marc Vermeeren ont utilisé l’ADN pour retrouver 39 des membres de la famille du Führer au début de cette année.

Ils comprenaient un agriculteur autrichien qui s’est révélé n’être qu’un cousin portant le nom de Norbert H.

Un magazine d’informations belge a indiqué que des échantillons de salive prélevés sur ces personnes, suggèrent fortement qu’Hitler avaient des antécédents dont il ne se serait certainement pas soucié.


Un chromosome appelé Haplopgroup E1b1b (Y-ADN), trouvé dans leurs échantillons, est considéré comme rare en Allemagne ainsi qu’en Europe occidentale.

« Il est le plus souvent trouvé chez les Berbères du Maroc, en Algérie, Libye, et Tunisie, ainsi que chez les juifs ashkénazes et séfarades, » a déclaré M. Vermeeren.

« On peut à partir de cela postuler qu’Hitler était apparenté à des gens qu’il méprisait », ajoute M. Mulders dans le magazine, Knack.

L’Haplogroupe E1b1b1, qui est retrouvé sur les chromosomes Y d’environ 18 à 20% des ashkénazes, et 8,6% à 30% des séfarades, semble être l’un des lignages fondateurs majeurs de la population juive.

« C’est un résultat surprenant », dit Ronny Decorte, un spécialiste en génétique qui était d’accord sur le fait qu’Hitler avait probablement des racines en Afrique du Nord.



Racines: l’ADN d’Hitler s’est avéré contenir l’haplogroupe E1b1b, communément trouvé chez les Berbères du Maroc (à gauche) – et représente environ 18 à 20% des chromosomes Y des Juifs séfarades (à droite) qui sont originaires du Maroc, d’Espagne, et du Portugal

« Il est difficile de prévoir les effets que produira cette information, à la fois sur les opposants et les partisans d’Hitler », a t-il ajouté.

Le magazine affirme que pour obtenir ces résultats, l’ADN a été analysé dans des conditions de laboratoire rigoureuses.

Ce n’est pas la première fois que des historiens ont suggéré qu’Hitler avait une ascendance juive.

On pense que son père, Alois, aurait été la progéniture illégitime d’une bonne nommée Maria Schickelgruber et d’un jeune homme juif de 19 ans portant le nom de Frankenberger.

L’homme qui a inspiré l’Holocauste aurait donc été un quart juif.


Les secrets cachés: La région de Waldviertel en Autriche où le cousin d’Hitler, l’agriculteur Norbert H, a été retrouvé




 Le camp d’Auschwitz-Birkenau en Pologne où le programme d’extermination des juifs d’Hitler a été mis en oeuvre.


Des rapports ont suggéré que le neveu d’Hitler, Patrick, a tenté de faire chanter son oncle sur la question de la filiation d’Alois Hitler. Hitler a demandé à son avocat, Hans Frank, d’enquêter sur les allégations et il a annoncé juste avant le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale qu’elles étaient « sans aucun fondement ».

« Hitler n’aurait pas été content d’apprendre cela », a ajouté M. Decorte, de l’Université catholique de Louvain.

« L’affaire est fascinante si on la compare avec la conception du monde des nazis, dans laquelle la race et le sang étaient des notions centrales ».

« La préoccupation d’Hitler concernant ses origines n’était pas injustifiée. Il n’était apparemment ni « pur » ni « aryen ».

L’ADN a également été prélevé sur l’Americain Alexander Stuart-Houston, 61 ans, petit-neveu d’Hitler.
Il a été traqué pendant sept jours jusqu’à ce qu’il laisse tomber une serviette qu’il avait utilisé ce qui, dit Mulders, l’a conduit au cousin en Autriche – ainsi qu’au lien avec les ennemis jurés d’Hitler.



L’ADN trouvé sur une serviette appartenait à Alexander Stuart-Houston (aujourd’hui âgé de 61 ans), un petit-neveu d’Hitler


Source: dailymail

Traduction de infoguerilla.fr/ ICI





Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci