mercredi 22 décembre 2010

Washington épie et fiche des milliers d'Américains...



Selon cet article, le réseau est composé de 4058 organisations locales et d'État. Au moins 935 d'entre elles ont été créées depuis le 11 septembre, souligne le quotidien.

Le gouvernement américain met à contribution la police, le département de la Sécurité intérieure et l'armée depuis le 11 septembre pour épier les moindres faits et gestes d'Américains, dont nombre d'entre eux ne sont accusés d'aucun méfait, révèle le Washington Post lundi.


Ce très vaste réseau d'informateurs a été mis en place après les attentats du 11 septembre 2001 et continue de s'étendre à l'heure actuelle, observe le quotidien.


Les informateurs -parmi lesquels des agents du FBI, des polices locales et des inspecteurs de l'armée- ont pour tâche de rassembler, stocker et analyser des informations concernant plusieurs milliers d'Américains et de personnes résidant aux États-Unis, sans qu'il leur soit nécessairement reproché quoi que ce soit, continue le Post dans cette enquête intitulée «Surveiller l'Amérique».


Le gouvernement américain met à contribution la police, le département de la Sécurité intérieure et l'armée depuis le 11 septembre pour épier les moindres faits et gestes d'Américains, dont nombre d'entre eux ne sont accusés d'aucun méfait, révèle le Washington Post lundi.


Ce très vaste réseau d'informateurs a été mis en place après les attentats du 11 septembre 2001 et continue de s'étendre à l'heure actuelle, observe le quotidien.


Les informateurs -parmi lesquels des agents du FBI, des polices locales et des inspecteurs de l'armée- ont pour tâche de rassembler, stocker et analyser des informations concernant plusieurs milliers d'Américains et de personnes résidant aux États-Unis, sans qu'il leur soit nécessairement reproché quoi que ce soit, continue le Post dans cette enquête intitulée «Surveiller l'Amérique».


Le gouvernement fédéral entend s'appuyer sur les forces de police locale et de chacun des États pour renforcer le travail de la police fédérale.


Selon cet article, le réseau est composé de 4058 organisations locales et d'État. Au moins 935 d'entre elles ont été créées depuis le 11 septembre, souligne le quotidien.


Les journalistes indiquent également que certaines techniques de collecte d'information et outils technologiques utilisés en Irak et en Afghanistan viennent suppléer le travail de ces organisations.


Ce travail permet au FBI de construire une très vaste base de données dans laquelle sont stockées des informations concernant plusieurs milliers de personnes.


Cette base de données est accessible à un nombre croissant d'enquêteurs de l'armée et des forces de police locales, indique encore le Washington Post.



Source http://fr.sott.net/articles/show/ ICI



Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci