mercredi 22 décembre 2010

Hadopi, Loppsi 2 : Internet et la Censure....





Les Années et les Siècles ont beau s’écouler, les Etats ne peuvent s’empêcher de tomber dans une certaine forme de totalitarisme, de contrôle et de censure, réelle déviance démocratique. Alors que le Net, qui à part la coût de la mise en relation par un FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) a toujours eu pour vocation la gratuité et la liberté, voilà que de plus en plus d’Etats, la France en tête, ne peuvent pas s’empêcher de vouloir le censurer.

A juste titre, l’article dans le Monde nous rappelle, que le Net a connu les années des Pionniers (1994-2004), celles des Marchands (2004-2007), et voilà que nous venons de tomber dans celles de la Censure.

Voici quelques exemples :

  • Italie : Chaque individu qui souhaite utiliser un PC dans un cybercafé, doit laisser une copie de sa Carte d’Identité.
  • Grande-Bretagne : Elle s’apprête tout simplement à archiver et scruter toutes les communications électroniques !!!  En se croirait dans 1984 ou V pour Vendetta (Avis au cinéphiles) (Cf Echelon).
  • Tunisie : Arrestation pure et simple de tout internaute hostile au gouvernement.
  • Chine : Filtrage maximum des sites webs et de leur contenu.  En fait, le gouvernement bloque tout simplement l’accès à des sites webs, et effectue un filtrage « harmonieux ». En tapant par exemple « Tiananmen », il en ressort immédiatement des étoiles !!
  • D’autres encore, limite la bande passante (la vitesse, afin de revenir à la préhistoire d’Internet) ou créent des listes noires comme l’Australie (Oups, même des pensions pour chiens, des dentistes et des agences de voyage se sont retrouvés sur cette liste. Regrettable erreur, mais bon, c’est le prix de la liberté)

Evidemment, toutes ses actions musclées, n’ont que pour seul but, notre « protection » et notre « bien-être ». Les citoyens doivent donc être chaperonnés, pour être protégés de la pédophilie, du terrorisme (Le grand méchant loup étant naturellement Al Qaïda), et pour protéger les revenus de nos artistes favoris comme Johnny Halliday. Tiens, aucun Etat pourtant, ne semble être concerné par la protection du Totalitarisme, du Despotisme, de la spoliation des Libertés Fondamentales, ou même de la Connerie.

La France, plus particulièrement, grâce à la Loi HADOPI, souhaite devenir pionnière dans la surveillance des fichiers téléchargés avec comme risque pour les contrevenants, une pure et simple suspension de la connexion (Mais bien sûr, on garde le Droit de continuer à payer son abonnement et sa redevance au cas où l’on utilisait Internet pour la TV) ,et un fichage sur « Liste Noire » afin de ne plus pouvoir s’inscrire chez un autre FAI. Grandiose. Pour ceux qui travailleraient avec Internet (Dans le cadre d’un télé-travail pendant leur congé maladie par exemple, clin d’Oeil à Lefebvre évidemment :-) ), et bien tant pis, plus de boulot.

Maintenant que HADOPI est adoptée, voilà que Sarko & co S.A. nous prépare la loi LOPSSI 2, qui tout simplement, installera un mouchard sur notre ordinateur. Oui, vous avez bien entendu, l’installation d’un Spyware coiffé d’un Cheval de Troie. Car le but, évidemment, étant de contrôler les sites consultés, et donc, d’en bloquer l’un ou l’autre, tout cela, officiellement pour nous protéger du mal, de l’Axe du Mal, du Méchant….. (Je vous dis même pas le bordel avec les Firewalls type Kaspersy, Norton & co :-) )

Pour ceux qui ne comprennent rien à tout ce baratin et à ce jargon technico-informatique :

C’est comme, si la Poste, avant de vous livrer votre courrier personnel, l’ouvrait d’abord, le photocopiait, puis ferait le tri de ce qui lui semble intéressant, voire même ajouterait l’une ou l’autre pub, avant de refermer le courrier et de le déposer dans notre boite aux lettres. Quant au journaux, c’est notre cher Etat qui déterminerait ce que nous pourrions lire, et peut-être, éditerait, édulcorerait, voir même tout simplement censurerait l’un ou l’autre article. (Comme John Hurt dans 1984. Décidément, quel visionnaire ce Georges Orwell)

Là tout à coup, j’en voie dont les cheveux se hérissent. Et bien, c’est tout simplement la même chose. La seule différence, c’est que d’un support « papier » on passe au support « électronique ».

Je vous laisse libre de tirer les conclusions que cela impose et rappellerait simplement ce qui est inscrit dans la Déclaration d’Indépendance des Treize Colonies d’Amérique de 1776 :




La prudence enseigne, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l’expérience de tous les temps a montré, en effet, que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu’à se faire justice à eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont accoutumés. Mais lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit et de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future.





Sources :
  • Les censeurs du Net – Le Monde – Claire Ulrich – 30/05/2009
  • Après la Dadvsi et Hadopi, bientôt la Loppsi 2 – Le Monde - Olivier Dumons – 18/05/2009
Copie article de www.lebloginfo.fr/ ICI



Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci