jeudi 23 décembre 2010

GORDON DUFF : ASSANGE RECONNAIT QUE WIKILEAKS EST UNE FRAUDE DIRIGEE PAR LA PRESSE POUR ISRAEL...





LE CULOT : PROMESSE D'ARRETER DE TRAVAILLER POUR ISRAEL




"TROMPE-MOI UNE FOIS, HONTE A TOI, TROMPE-MOI DEUX FOIS..."






"C'est une chose pour le New York Times d'éditer leurs propres histoires, mais vous les laissez censurer tout pour nous tous"

Aujourd'hui, Julian Assange a admis que le matériel Wikileak avait été choisi par la presse, pas une organisation indépendante, somme toute. Wikileaks, en effet, a admis qu'il a toujours été une couverture pour ce à quoi Helen Thomas se réfère quand elle parle de médias sionistes contrôlés. Assange, dans une tentative puérile de "pirouette" a blâmé la presse pour avoir trop de "sensibilités" concernant Israël et pour donner une mauvaise image de Wikileaks.


HELLO !


La seule raison pour laquelle nous avions besoin de Wikileaks, en premier lieu, c'est que la presse a tellement fait défaut. Est-ce un secret qu'Assange a donné le contrôle total de Wikileaks à la presse, les gens qui lui a donné un statut de"rock star" ? Complètement malade.


NOURRITURE POUR VOLAILLES UNE FOIS DE PLUS


Maintenant Assange nous dit qu'il a 3700 câbles de l'Ambassade Américaine à Tel-Aviv, les documents couvrant un assassinat Israélien et la ruade qu'ils se sont prise lors de leur dernière invasion du Liban. Toute personne qui pense pouvoir entendre les communications décrivant l'indignation de l'Ambassade Américaine devant les actions Israéliennes mourra d'attente. Attendez-vous à la même "sensibilité des médias" que nous avons vue depuis le début.

Par "sensibilités des médias", nous disons simplement qu'Israël contrôle Wikileaks et l'utilise pour maltraiter ses ennemis, les Etats-Unis et leurs voisins, certains dont nous apprenons maintenant qu'ils ont été leurs amis dès le départ.


AVEU HONTEUX DEGUISE EN PIROUETTE


Wikileaks a promis à la presse des milliers de documents sur une "guerre d'OVNI au-dessus de l'océan Austral". Je ne pouvais pas attendre pour celui-ci. Au lieu de ça, apparemment intelligent Julian Assange, à sa manière la plus apologétique, nous dit maintenant qu'il a péché. Où donc est partie l'histoire mystérieuse d'OVNI ? Qui vous a dit de la mettre de côté ? Sommes-nous assis sur cette histoire parce que le président Obama bat maintenant le tambour à temps plein pour la guerre avec l'Iran ?


WIKILEAKS ADMET ETRE UNE FRAUDE


 Il a laissé la presse contrôler Wikileaks


Julian, si on voulait lire le New York Times, on allait en acheter un. Maintenant, vous nous dites que le Times, un haillon d'un journal, a dirigé Wikileaks tout le temps ? Connaissez-vous le sens du mot "fraude" ?

Si nous voulions entendre ce qu'Israël voulait que nous entendions, nous aurions tout simplement regardé nos téléviseurs. Nous n'avons rien eu d'autre pendant des décennies. Maintenant, vous admettez que vous en faisiez partie. Sommes-nous censés être surpris ?

Vous n'étiez pas si difficile à comprendre. Chaque jour, une nouvelle photo dans des centaines de journaux, toujours posé, toujours pensif. Vous passez 9 jours en attente de libération sous caution et nous constatons que vous avez travaillé pour la presse, travaillé pour Israël, travaillé pour les forces les plus puissantes et sournoises connues de l'humanité depuis le début ? Vous aviez besoin de 240 000 de £ pour la caution ? Ce ne serait pas une provision d'un mois pour votre avocat ou vos publicistes. Les gens pour lesquels vous travaillez utilisent l'argent comme allume-cigares.

Nous savons que tout cela était un acte, tout comme ça fait partie de cette pièce, plus de drame déployé parce que certains d'entre nous ont pigé dès le début et vous ont "démasqué". Ce que je trouve étonnant, c'est votre audace. Vous admettez que vous nous utilisiez tous, nous fraudiez, que vous êtes un agent de désinformation.

Maintenant vous en remettez une couche pour tromper tout le monde. Ce à quoi nous nous attendons c'est à ce que ce soit cette même presse que vous accusez maintenant, dont vous vous "distancez" soi-disant qui sera le cerveau de cette nouvelle histoire. Ce que nous allons obtenir est le New York Times, le Guardian, der Spiegel, le même triumvirat de la foutaise, vos partenaires dans le crime, diffusant le même vieux Wikileaks pour volailles mélangés à de la désinformation Israélienne et des fuites conçues pour nuire au gouvernement des Etats-Unis et de discréditer vos voisins Islamiques.

Oui, Julian. Ils sont vos voisins Islamiques. Si vous n'avez pas encore la citoyenneté Israélienne, vous l'aurez bientôt. Ils ont besoin d'un autre comédien et ça semble être votre seul talent réel. J'aime tant votre choix de mots.


"SENSIBILITES"


Ce que vous appelez "sensibilités", un mot sans doute choisi par un comité de conseillers jonglant par e-mails entre New York et Tel Aviv est tout simplement mensonge et tromperie pour le reste d'entre nous. Vous nous avez menti à nous tous, pas une fois, mais continuellement et maintenant, vous pensez que nous allons croire davantage de vos mensonges simplement parce qu'ils sont livrés avec des excuses en demi-teinte?
 
Gonflé.



Traduction Nicole sur www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/ ICI

Article en anglais www.veteranstoday.com/ ICI





Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci