lundi 8 novembre 2010

C'était en Septembre 2009 : Le Groupe de Bilderberg veut une monnaie mondiale immédiatement




Exemplaire de La Monnaie du Monde Réunifié


Le 29 septembre 2009
American Free Press
Par James P. Tucker, Jr.


Le Groupe de Bilderberg a des hommes très importants qui exigent, encore une fois, la création d’une monnaie mondiale et l’établissement de régions majeures du style de l’Union Européenne pour des commodités administratives pour le gouvernement mondial prévu. Ces deux mesures ont été prises en septembre, une par le membre de Bilderberg, le Premier Ministre du Japon nouvellement couronné, et une autre séparément par l’ONU.

La Conférence sur le Commerce et le Développement des Nations Unies basée à Genève, (CNUCED), a demandé une monnaie mondiale dans un rapport rendu public le 7 septembre. Les pays membres de l’ONU devraient s’entendre sur une banque de réserve mondiale pour émettre la monnaie et pour surveiller les taux de change nationaux de ses membres, a dit la CNUCED. Le rôle du dollar dans le commerce international devrait être réduit pour protéger les marchés émergents du « jeu de confiance » de la spéculation financière, a-t-elle dit.

Heiner Flassbeck, un ancien ministre délégué allemand aux Finances, est le co-auteur du rapport demandant une monnaie mondiale. Il a travaillé avec le Secrétaire adjoint américain au Trésor, Lawrence Summers, en 1997-98, afin de contenir la crise financière asiatique. Summers est le luminaire de Bilderberg depuis longtemps et a été photographiée par l’AFP aux conciliabules secrets annuels du Groupe de Bilderberg.

L’élimination des monnaies nationales est, depuis longtemps, un objectif du Groupe de Bilderberg comme étant une étape cruciale de son plan visant à établir un gouvernement mondial. La monnaie d’une nation est le symbole de sa souveraineté, alors, le Groupe de Bilderberg veut diviser le monde en trois régions géantes, chacune avec sa monnaie régionale, pour la commodité administrative des bureaucrates de son gouvernement mondial.

Le Groupe de Bilderberg a utilisé son immense pouvoir pour obtenir l’élection du Parti Démocratique du Japon de Yukio Hatoyama sur le Parti Démocratique Libéral, qui avait dirigé le pays pendant 64 ans. Hatoyama a docilement demandé la création d’un bloc économique asiatique, similaire à celui de l’Union Européenne, avec une monnaie régionale.

L’objectif du Groupe de Bilderberg est une « Union Asien-Pacifique » et une « Union Américaine », toutes les deux modelées selon l’Union Européenne. L’Union Européenne a une monnaie commune, l’euro, et un Parlement européen qui peut imposer des lois aux nations, autrefois souveraines de l’Europe et une Cour européenne supérieure aux plus hautes instances juridiques des États membres. L’Union Européenne est presque, en fait, un État unique superpuissant.

« L’Union Américaine » doit évoluer à partir de l’Accord de Libre Échange Nord-Américain, ou l’ALENA, puisqu’il s’étend dans tout l’hémisphère occidental. La monnaie commune doit être « l’Amero ». Heureusement, les efforts du Groupe de Bilderberg dans l’hémisphère occidental ont été au point mort, mais la campagne continue en utilisant toute la propagande du « libre échange ».

En fin de compte, l’ONU doit fonctionner comme un gouvernement mondial avec son Assemblée Générale siégeant en tant que parlement mondial. Le Groupe de Bilderberg, une organisation secrète de financiers internationaux et de dirigeants politiques, servira de gouvernement fantôme mondial qui dictera l’ONU.


 Source de pleinsfeux.com/





          Aucun commentaire:

          Cinq derniers articles

          cgdf hfdghf vhfdh

          Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci