mardi 4 mai 2010

Armes électromagnétiques.. Les irakiens usés comme cobayes?!





La possibilité de ces armes ( la réalité rattrape la fiction),
Chars électromagnétiques:
Les ondes de la mort : Introduction
Lorsqu’en 1980, j’ai rédigé, pour le compte de l’association européenne que je venais de fonder, un premier dossier d’information ayant trait aux nuisances électromagnétiques non ionisantes, je l’ai intitulé « Ces ondes qui nous feront mourir un jour », un titre volontairement « accrocheur » qui était destiné à sensibiliser les décideurs, la presse et l’opinion publique sur cet aspect très méconnu de la détérioration de notre cadre de vie ou, comme disent les « écolos », de notre environnement.
Toutefois, si j’avais voulu tenir compte de la réalité concrète, j’aurais dû accorder le verbe, non au futur mais au présent. Car, en ce tout début des années 80, il y avait déjà belle lurette que les ondes faisaient mourir des hommes, des femmes, des enfants et toutes sortes d’espèces animales et végétales.
Mort plus ou moins involontaire pour les victimes d’une pollution électroma-gnétique qui s’est considérablement accrue depuis la fin de la seconde guerre mondiale, mais aussi mort provoquée délibérément pour les être humains et les animaux qui servirent de cobayes pour la mise au point des armes qui entrent dans la catégorie des armements antipersonnel « à énergie dirigée », catégorie qui regroupe les armes basées sur les effets biologiques néfastes des radiofréquences, des hyperfréquences (ou « micro-ondes »), des fréquences dites « optiques » (infrarouges, lumière visible et ultraviolets) mais aussi des basses et très basses fréquences électromagnétiques (armes ELF-SLF-ULF-VLF). Et si les victimes de la pollution EMNI (ElectroMagnétique Non Ionisante) sont de plus en plus nombreuses depuis que les applications « grand public » des radiofréquences et des micro-ondes se sont diversifiées (radiodiffusion, télévision, radiotéléphones, télécommandes, fours domestiques, petits radars doppler,…), les armes électromagnétiques devraient devenir la composante essentielle des armements qui se généraliseront au sein des forces armées des pays dits « industriellement développés » dans les prochaines décennies.
La volonté de recourir aux ondes électromagnétiques pour tuer, détruire ou invalider à distance n’est d’ailleurs pas récente. Dans une longue lettre qui fut publiée le 19 novembre 1981 par l’hebdomadaire belge « Télé Moustique » (éditions Dupuis), j’avais déjà évoqué les travaux du physicien russe Mikhaïl Mikhaïlovitch Filippov, lequel avait démontré, vers 1920, que l’on pouvait transmettre des quantités importantes d’énergie sous forme de rayonnements dont la longueur d’onde était de l’ordre du millimètre. Cette démonstration était conforme à la théorie des quanta qui avait été énoncée par Max Planck en 1900 et qui lui vaudra de recevoir le Prix Nobel de physique en 1918. Et j’avais cru utile de préciser dans ma lettre que « …il n’y a rien de délirant à croire qu’un jour ces satellites que l’on utilise aujourd’hui pour nous abreuver de loisirs conditionnés pourraient aussi, dans un proche avenir, être utilisés pour nous amener la mort à distance. Je laisse aux sceptiques le soin de rigoler ! ».
Il est vrai que ma formation militaire, au sein des Forces aériennes tactiques de l’OTAN (*), m’avait permis d’accéder à toute une série d’informations classifiées « NATO Secret » et « NATO Confidential ».



**
Ondes magnétiques mêmes à faible fréquence peuvent être
dangereuses et quelques-uns y sont plus sensibles:


La Royal Navy a inventé l'arme qui fait vomir !: http://www.misteractu.com/insolite/00003530-la_royal_navy_a_invente_l_arme_qui_fait_vomir.htm
(Article introuvable.. là je commence à me dire ça fait un peu beaucoup d'articles ou de videos qui disparaissent)...

LES NOUVELLES ARMES / HAARP:


(Copie de mon article du blog free spirit du 8 Avril 2009)

Aucun commentaire:

Cinq derniers articles

cgdf hfdghf vhfdh

Beaucoup de liens et de vidéos ont été censurés, ce site sera bientôt remis à jour. Merci